Deux adolescentes et une femme violées des bandits dans un orphelinat à Croix-des-Bouquets

Deux adolescentes âgées de 14 et 15 ans ainsi qu’une femme âgée de 27 ans ont été violées aux environs d’une heure AM ce mardi 13 avril 2021 par des bandits armés dans un orphelinat dénommé « chanje lakay », situant dans la commune de la Croix-des-Bouquets.

Le directeur général de l’orphelinat sus-cité, Bryan Clerger explique que ce viol collectif a été commis par une quinzaine de bandits qui ont pénétré dans l’orphelinat par effraction. « Malgré que nous leur avons donné de l’argent, ils ont tué le gardien, bastonné moi et ma femme », raconte-t-il.

La femme âgée de 27 ans que les malfrats ont violée était une femme de service, elle n’a jamais eu de relation sexuelle, souligne M. Clerger. Ils ont forcé un jeune de 13 ans à effectuer pour eux des fellations, continue le responsable de l’orphelinat. 

Questionnant Bryan Clerger, à propos de ces démarches judiciaires, celui-ci laisse entendre, « portez plainte par devant qui ? il n’y a aucune autorité dans le pays, Haïti a une carence d’autorité ».

« Nous avons fait simplement appel à un juge de paix pour les constats légaux, des policiers y étaient venus également. S’il y avait des autorités, ils auraient dû ouvrir une enquête de proximité, sachant surtout qu’il y avait une évasion à la prison civile de la Croix-des-Bouquets en février dernier », a argué Monsieur Clerger.

Pour l’instant, les victimes et plusieurs enfants reçoivent des soins médicaux et psychologiques, confie le DG de « chanje lakay ». Nous sommes tous choqués, traumatisés, avoue-t-il en poursuivant.

24par7

Bouton retour en haut de la page